association avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

 Infection Nosocomiale : non rétrocativoté de la loi de 2002

           - Infection Nosocomiale  | Accident de la route  |  Maladie Nosocomiale  |  Accident de la vie |  Agression  | Aléa thérapeutique  |  Erreur Médicale -

     


   Permanence Téléphone Bleu

   association avf aide les  victimes d'infection nosocomiale



           avf aide les  victimes d'infection nosocomiale  

   avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

                                                                    

              avf aide les  victimes d'infection nosocomiale
          L' Association  d'Aide aux
     Victimes de France participe à la
 Commission des Usagers de la Route.


                                                                    

   Postez une question écrite
 association.avf@gmail.com
                 association d'aide aux victimes         
             Nous vous répondrons
            dans les meilleurs délais


                                                                    

  Aperçu rapide pour l'indemnisation de   préjudice corporel

  Comment se faire indemniser

  Présentation AVF

  
                                                            

  Adhérer à l'AVF
            Cliquez sur la photo

          avf aide les  victimes d'infection nosocomiale


                                                            

  AVF services

AVF Infos complémentaires

 AVF Actualités

                                                            

Obtenir un Avis Médical
 par un Médecin Expert
    
        Cliquez sur la photo

indemnisation accident de la route

 

Vous avez besoin d'aide suite à une infection nosocomiale?

                                           Non-rétroactivité de la loi du 4 mars 2002

La lecture conjuguée de l'article 101 de la loi du 4 mars 2002 et de l'article 3 de la loi n° 2002-1577 du 30 décem­bre 2002 rela­tive à la responsabilité civile­ médi­cale ne permet de faire­ bénéficier de ce nouveau régime­ que les victimes d'infections nosocomiales contractées postérieurement au 5 septembre 2001, laissant perdurer l'ancien régime jurisprudentiel pour les infections contractées auparavant. La juris­prudence applique en effet  strictement les dispositions de l'article 3 de la loi du 30 décem­bre 2002, interprétatives de l'article 101 de la loi du 4 mars 2002, aux termes desquelles les dispositions de ce texte ne s'appliquent « que pour les activités de soins réalisées à compter du 5 septembre 2001, même si ces accidents médi­caux, affections iatrogènes et infec­tions nosocomiales font l'objet d'une instance en cours ».

Par ailleurs, la Cour de cassation refuse­ de se fonder sur son avis du 22 novembre 2002 (n° 0020006 P), qui expose clairement que l'article 101 de la loi du 4 mars 2002, « en son entier, s'applique non seulement aux accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales consécutifs à des acti­vités de prévention, de diagnostic ou de soins survenus depuis le 5 septembre 2001, mais également à toutes les procédures en cours au moment de la publication de la loi, quelle que soit la date du fait générateur ». En effet, depuis le 30 décem­bre 2002, la première chambre civile de la Cour de cassation rappelle régu­lièrement que l'article 3 de la loi du 30 décembre 2002 s'est « borné à interpréter l'article 101 de la loi du 4 mars 2002, que sa rédaction avait rendu susceptible de controverses ».

En conséquence, pour les activités de soins antérieures au 5 septembre 2001, le médecin reste tenu à une obligation de sécurité de résultat, à moins de prouver une cause­ étrangère certaine, puisque c'est le régime posé antérieurement à la loi par la jurisprudence qui trouve à s'appliquer (CA Lyon, 27 mars 2003, n° 2001-03396 ; Cass., civ. 1, 21 juin 2005, n° 04-12066 ; 18 octo­bre 2005, n° 04-14268 ; 24 janvier 2006, n° 04-16110 ; 7 février 2006, n° 04-17097).

En revanche, pour tous les litiges nés postérieurement à la mise en œuvre de la loi du 4 mars 2002, les mesures plus protectrices s'appliquent immédiatement et le méde­cin n'est plus responsable des préjudices nés d'une infection noso­comiale, sauf en cas de faute de sa part (TGI La Roche-sur-Yon, 21 janvier 2003, n° 00-01149). La charge de la preuve­ incombe­ alors au patient­ (Cass., civ. 1, 9 novem­bre 2004, n° 03-10755).

Retour Page Accueil


Calculez votre préjudice
Cliquez sur la photo


  avf aide les  victimes d'infection nosocomiale   

 Calcul Préjudice Corporel donné
à titre indicatif et pédagogique

                                                                   

Trouvez dans le Site AVF
Cliquez sur la photo

avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

Ou Recherchez par Mots Clefs


                                                                     

Association Label Qualité
Cliquez sur la photo

avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

                                                                    

QUIZZ AVF
Testez vos connaissances en cliquant sur la photo

association aide victimes

                                                                    

Journal participatif de l'AVF
          Cliquez sur la photo

avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

                                                                    

     Bonnets d'âne AVF
         
Cliquez sur la photo

           avf aide les  victimes d'infection nosocomiale

                                                                    

      avf aide les  victimes d'infection nosocomiale
Calcul Préjudice Corporel

                                                                     

Association d'aide aux Victimes

association d'aide aux victimesL'AVF  aide les victimes dans les  domaines suivants maladie  nosocomiale, Accident de la route,  Affection iatrogène, Agression, Aléa  thérapeutique, Accident de la vie,  Accident trajet travail et hépatite C, Erreur Médicale.

association d'aide aux victimes Sites partenaires :

 

Tous droits  réservés. Copyright 2010                              Association d'Aide aux Victimes de France AVF                                          Contact  association.avf@gmail.com